Trouver le bon produit absorbant

EntreNous Vol.16 - No.3

Que faire contre les désagréments et l’embarras des serviettes d’incontinence et comment éviter la sensibilité de la peau qu’elles provoquent ?

Mme Harrison répond : Gérer son incontinence peut poser un défi, mais le marché offre beaucoup de produits absorbants de qualité conçus pour les hommes. Le choix dépend de votre mode de vie, de l’importance des fuites et de vos préférences.

Pour une incontinence légère ou modérée, plusieurs fabricants proposent un protège-dessous en forme de coquille fixée dans le slip par une bande adhésive; l’ajustement est encore meilleur dans un sous-vêtement extensible. Un autre type de protection est soit la serviette ou la culotte lavable (réutilisable) pouvant absorber plus de liquide. La culotte unisexe moulante présente une grande absorptivité — un produit discret, facile à baisser et à changer. Les caleçons et les boxers de protection affichent le plus haut pouvoir absorbant. Les premiers tendent à être moins encombrants, ressemblent beaucoup à des caleçons ordinaires et représentent un bon choix pour les gens actifs. Les boxers sont souvent munis de languettes ajustables. Il vous faut peut-être un caleçon de protection la nuit alors qu’un protège-dessous suffirait le jour. Si les fuites débordent, pensez à insérer une serviette d’appoint (sans doublure étanche) pour hausser la capacité d’absorption.

Il est important de changer le produit toutes les quatre à six heures, et, à chaque remplacement, de se laver avec une lingette nettoyante contenant de préférence un hydratant. Je recommande un nettoyage minutieux avec un savon liquide au pH équilibré une fois par jour (les pains de savon peuvent être irritants). Contre les cloques et la sensibilité de la peau, appliquez une crème protectrice après ce nettoyage. Il existe des produits 3-en-1 (avec nettoyant, hydratant et écran protecteur).

Les produits contre l’incontinence coûtent cher, mais il vaut mieux porter des produits de qualité. Les gros supermarchés et les pharmacies offrent de bonnes marques à prix raisonnable.

Un petit sac à dos pour les rechanges, les lingettes et un sac de plastique (de récupération) devrait régler la question du transport, sans embarras… 

Gloria M. Harrison travaille comme infirmière-conseil en continence (ICC) à la clinique d’uro-gynécologie du Royal Alexandra Hospital ainsi qu’à la firme Griffiths Consulting, à Edmonton (Alberta).